Communication sur l’éviction illégale des habitants du 4 octobre 1990

Décision finale

1. La Commission décide que les voies de recours internes n'ont pas été épuisées conformément aux articles 56 de la Charte et 114 du Règlement intérieur; elle déclare par conséquent la communication irrecevable.